Focus sur Harry Winston : joaillerie diamant, classique et grandiose

La Maison Harry Winston a été fondée à New York en 1932 et est devenue célèbre dans l’industrie de la bijouterie. Mais au fil du temps, la maison a voulu se diversifier. C’est ainsi qu’à partir de 1989, elle a commencé à développer des produits horlogers haut de gamme. Afin de trouver sa place dans un monde hautement compétitif, la marque doit innover.

Historique de la maison Harry Winston

L’alchimie entre technologie et design cultivée par Harry Winston est avant-gardiste et innovante, changeant complètement le monde de la haute joaillerie. La technologie de sertissage Cluster en est un exemple frappant. Aujourd’hui encore, les designers de la joaillerie Harry Winston sont liés par une créativité sans limites, et ils se sont dotés d’une imagination illimitée avec une expertise fascinante. Dès 1944, sur le tapis rouge, Harry Winston a également fait briller la plus grande star.

Tirant parti de sa légitimité dans la fabrication et l’innovation de bijoux, la marque entre dans le monde horloger en 1989. Des montres à la fabrication de bijoux en passant par les garde-temps sophistiqués, Harry Winston est engagé dans la quête séculaire de l’excellence de la Maison. Ses conceptions, fidèles à l’esprit de la marque, ne se permettent aucune concession sur la qualité, qu’elle soit esthétique ou technique.

Les produits phares de la maison Harry Winston

Harry Winston est connu pour créer des bijoux emblématiques convoités, tels que les boucles d’oreilles en diamant Winston Cluster. Ces bijoux extraordinaires sertis de diamants sont taillés de manière exquise et sous différents angles. Le diamant est surmonté de platine, avec un poids total de 4,59 carats. Outre ces œuvres très originales, la joaillerie Harry Winston est également connue comme pionnière dans la fabrication de montres, qui est un matériau très dur, plus dur que le titane, et possède une extraordinaire résistance à la corrosion.

Dans le domaine de l’horlogerie, cette entreprise s’est également forgé une réputation à elle seule, notamment dans des collections originales comme Harry Winston Opus. Le plus connu est sans aucun doute Harry Winston Opus3. Ce modèle se distingue par sa conception et ses excellents mécanismes.

Retour sur le plus étincelant des parcours du joaillier américain surnommé le roi des diamants

Harry Winston est destiné à devenir l’un des bijoutiers les plus célèbres. En 1908, à l’âge de 12 ans, il franchit la fenêtre d’un prêteur sur gages. Quand l’affiche disait « 25 cents pour votre choix », il a été attiré par une pierre verte… Avant sa mort en 1978, Harry Winston avait le don d’acquérir les meilleures pierres précieuses du monde. Un tiers des pierres précieuses les plus célèbres sont passées entre ses mains. Parmi eux, le septième plus gros diamant jamais trouvé, pesant 726 carats.

Mais également comme l’inde Briolette qui est l’un des échantillons historiques, leur chronique remonte à Aliénor d’Aquitaine. Au cours des siècles, le diamant bleu profond est devenu très célèbre, car la plupart de ses propriétaires ont connu une fin catastrophique. Après la Joconde, il est devenu le deuxième objet d’art le plus visité au monde, parce que Harry Winston a donné ce dernier à Washignton’s Smithsonian Institute.

Bijoux de marque : Leila Buecher, le minimalisme royal
Bulgari : l’un des leaders en matière de joaillerie fine